Simple, pas cher, utile, rapide, le vélo


Plutôt que de subventionner à milliards l’industrie automobile, il suffit d’utiliser une solution largement éprouvée depuis un siècle, qui ne pollue pas, maintient en forme, est silencieuse, occupe peu de place. Le vélo a tous les avantages. le problème : trop de voitures! les cyclistes ne se lancent pas par peur! le cycliste, qui pédale, fait un effort, ne pollue pas, est le seul pauvre con qui ne défiscalise pas son moyen de transport! le cycliste ne bénéficie d’aucune prime à l’achat, d’infrastructures au mieux miteuses, souvent inexistantes. combien de km de voie cyclable fait-on pour le prix d’un kilomètre de périphérique bouché chaque jour? indemnité vélo, parking obligatoire et sécurisé dans les entreprises (2 places voitures = 10 places vélo!), vestiaires, crédit d’impôt à l’achat, et surtout sécurisation des pistes cyclables par les flics, et vous allez voir les gens s’y mettre. à l’heure actuelle, tout est fait par et pour la bagnole et « on » se plaint après que les gens l’utilisent.. quelle hypocrisie. ps : « on » pourra arguer que tout le monde ne peut faire du vélo. assez bizarrement, là où on bosse, on a quand même plutôt tendance à voir 99% de gens assez bien portant pour faire du vélo… cette population doit être la cible prioritaire, il faut les inciter à lâcher leur bagnole!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *