Ne pas aller trop loin dans les limitations de vitesse


Concernant la limitation de vitesse à 80km/h, attention de ne pas aller trop loin, à l’encontre de la sécurité OU de la consommation / pollution !

Actuellement à 90km/h (trafic fluide) je roule en 5ème vitesse, au régime où les moteurs (pour une voiture essence et une voiture diesel) présentent leur couple maximum. La consommation est donc minimale, la capacité de reprise bonne en cas d’imprévu, tout en préservant un certain frein moteur pour ralentir sans freiner (par coupure des injections essence / diesel). A 80km/h (erreur des compteurs et trafic routier) ces moteurs renâclent déjà en 5ème vitesse, ne disposent plus d’une capacité de reprise suffisante en cas d’imprévu ni de frein moteur pour rouler souplement, ce qui n’est donc une situation ni confortable ni sûre en terme de conduite. Je rétrograde donc en 4ème vitesse pour retrouver confort de conduite, reprise et frein moteur pour une conduite plus sûre… mais au détriment de la consommation et donc de la pollution ! Si ces axes voyaient leur limitation de vitesse baissée à 80km/h, donc plutôt à 70km/h en pratique (erreur des compteurs et trafic routier), je n’utiliserai plus que la quatrième vitesse en permanence à un régime moteur supérieur, et avec peu voire pas de coupure d’injection lors des décélérations. Puisse l' »expérimentation » prévue permettre de le constater et d’en rester au 90km/h actuel…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *