Les autobus à piles


Le remplacement du moteur thermique par l’ensemble pile à hydrogène –moteur électrique, du véhicule de tourisme au poids lourds en passant par les autobus, est la seule solution rentable à court et moyen terme, permettant d’avoir des véhicules non polluants et de ne plus avoir à utiliser les hydrocarbures.

La pile découverte en 1839 n’a pas connu le développement du moteur thermique. La technologie est pourtant bien connue, ces piles sont utilisées dans les navettes spatiales. Les composants simples et la production en masse de ce type de pile baisseraient son coût actuel. Le platine utilisé pour la fabrication des pots catalytiques serait utilisé par la fabrication de la pile. On peut trouver un autre catalyseur pour remplacer la platine. L’hydrogène est relativement facile à stocker. L’oxygène est présent dans l’air. La production d’hydrogène est une technologie qui est maîtrisée. En cas d’accident, ce gaz n’est pas plus dangereux que les hydrocarbures ou les acides des batteries.

Il est temps que l’industrie française commence à produire ce type de piles avant d’être envahis par les piles à hydrogène provenant de l’industrie asiatique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *