Le véhicule électrique n’est pas une bonne idée 1


Les V.E. sont l’avenir (et non pas les full-hybrides qui charrient 2 moteurs et deux réservoirs et qui sont davantage dispendieux en énergie que les thermiques). Mais il faut arrêter de vouloir en faire des véhicules polyvalents. Les VE sont réservés aux courts trajets (100, allez 150km), POINT. Ce peut être le véhicule de la personne qui roule en ville/banlieue, le second véhicule d’un ménage qui réserve le thermique aux grands trajets (et qui recharge tranquillement son VE la nuit dans son garage quand la demande en électricité est faible), voilà l’usage idéal du VE.

Alors installer des millions de bornes électriques, qui vont :

1) coûter cher,

2) permettre de recharger de jour, où la demande en électricité est forte,

3) permettre de recharger rapidement, mais en sollicitant fortement le réseau en puissance (pas sans risque)

4) faire croire aux utilisateurs qu’ils ont un véhicule polyvalent, ce qu’ils paieront un jour (en tombant sur une borne HS ou en manquant de temps pour recharger) …

ce n’est peut-être pas la meilleure idée…


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Le véhicule électrique n’est pas une bonne idée

  • perlouit

    Je roule en véhicule électrique et je me recharge la nuit, mais je trouve les bornes de recharge très utiles, qui sécurisent la découverte d’un trajet, me permettent de me recharger rapidement en cas de besoin imprévu, ou de me recharger lentement lorsque je fais quelque courses et que cela va être un peu juste. C’est rare, mais occasionnellement très utile, et favorise le taux d’adoption du VE. Certains pays plus efficaces obligent les stations services à prévoir au moins une borne chacune, plutôt que des pseudos partenariats public-privé. Le vélo est pas mal, mais c’est une forme d’ascétisme que ne me voit pas infliger à l’ensemble de ma famille, sous prétexte de mes propres préoccupations pour la planète, 40km allez-retour, j’imagine bien la petite dernière sous la pluie. Et j’ai déjà ramassé des courageux couchés sur le dos, le trajet quotidien logement/boulot n’a rien de la promenade pour la grande majorité des français, sur les routes françaises non aménagées il est extrêmement dangereux.

    Le VE est mon unique véhicule fonctionnel, ma femme a voulu garder un vieux véhicule thermique, mais n’étant pas utilisé, il s’est dégradé au point de ne plus fonctionner correctement, comme tous les véhicules de ce type qui ne roulent que rarement. Le VE n’est pas un second véhicule, c’est un choix confortable et économique à moyen terme, et pour tous les besoins « hors cadre », la location est faite pour cela et bien plus efficace.