La voiture électrique n’est pas écologique à cause du Nucléaire


Développer la voiture électrique est une hérésie, ce n’est pas du tout écologique car les batteries des voitures sont rechargées sur le réseau électrique ordinaire, alimenté comme chacun sait à 75% par le nucléaire.

On peut donc véritablement parler de « voitures nucléaires » qui sont de fait co-responsables des pollutions occasionnées par l’industrie atomique : contaminations autour des mines d’uranium, rejets radioactifs et chimiques des centrales dans leur environnement, production de déchets radioactifs pour lesquels n’existe aucune solution, etc. Par ailleurs, pour fabriquer ses batteries « lithium métal polymère », la société Bolloré et les autres importent du lithium extrait de gisements situés dans divers pays, en particulier en Amérique du Sud, dont l’environnement est là aussi gravement pollué.

De plus, les batteries doivent constamment être maintenues à la température de 80°, ce qui entraîne une forte consommation d’électricité même lorsque les batteries sont pleines. Enfin, elles semblent avoir une fâcheuse tendance à exploser et causer de dangereux incendies, même si ces derniers sont opportunément attribués à l’ « insécurité ». Une des solutions est de développer et favoriser l’usage des modes non polluants comme la marche et surtout le vélo et d’arriver à enrayer le « tout voiture » en prenant exemple sur des pays comme la Hollande où même nos villes les plus avancées sont loin d’être au niveau. Faire avancer la législation et le code de la rue.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *