La voiture à assistance électrique


Sur le modèle du vélo à assistance électrique, pourquoi ne pas favoriser le développement de véhicule léger à quatre roues fonctionnant sur le même principe ? Ce véhicule, en matériaux légers (aluminium, carbone, …) avec une capote de type revêtement souple composé de cellule photovoltaïque pour en accroître l’autonomie, permettrait de couvrir de couvrir de courtes distances à l’abri des intempéries tout en permettant une augmentation de la charge utile (courses, enfants, …).

Il pourrait être conçu en deux modèles : solo ou tandem. Ses avantages : propre, silencieux, économique, économisant les chaussées, favorisant l’exercice physique et luttant contre l’obésité et les maladie cardio-vasculaires, peu dangereux si pris en compte dans le code de la route, renforçant notre indépendance énergétique et contribuant à un accroissement général du bien-être de la population. Ce concept une fois développé pourrait surement fort bien s’exporter, notamment vers les pays en voie de développement et participerait significativement à la baisse des gaz à effet de serre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *