Développement ferroutage : suivre l’exemple Suisse


Pour diminuer la circulation des camions, je propose de suivre l’exemple Suisse : interdire la traversée du territoire national en imposant le ferroutage. La mise en place pratique est assez simple, il suffit de contrôler les frontières qui ne devront plus être traversées que par des camions venant des pays de chaque côté de cette frontière.

Il faut dans un premier temps développer les infrastructures pour pouvoir prendre en charge ce trafic, et créer un réseau de stations, à l’échelle européenne, dans les grandes villes et grands centres industriels, de manière à ce que la majeure partie du trajet soit effectué sur rail et que la flexibilité qu’offre le trafic routier ne soit plus utilisé que pour le trajet « de détail » Ceci est un beau projet, au sens propre, de construction européenne. Et il faut que les autres pays fassent de même : traversée de l’Allemagne interdite …. Pour que ce développement du ferroutage se fasse aussi spontanément de par l’avantage concurrentiel du rail sur la route, il faut augmenter massivement les taxes sur le gasoil.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *