Déplacement et chômage


L’utilisation du vélo est un moyen de transport qui ne pollue pas et qui respecte l’environnement, pas de carbone, de particules fines. Mais toutes les personnes ne sont pas forcément capables de faire du vélo, comme les enfants, les personnes âgées, ceux qui n’en ont jamais fait, …

La solution est le cyclopousse, simple, pas à moteur, utilisé dans de nombreux pays. L’investissement est très faible. Son usage en taxi devrait permettre à nombre de chômeurs d’exercer des petits boulots à condition bien sur qu’il garde ses indemnités, ainsi qu’à d’autres personnes qui auraient besoin de revenus complémentaires. La licence de cyclo-taxi accessible à tous, sans examen, sans formation en école, sans achat du droit de pédaler, sans contrainte administrative longue et couteuse, serait payée au jour le jour, en fonction du chiffre d’affaire réalisée dans la journée. En fait une extension du v-lib. Le cyclo-taxi ne créerait pas de concurrence aux taxis normaux à moteur, les conditions de transport comme les capacités de transport, la vitesse de déplacement, sont bien différentes. Ce n’est pas la même clientèle qui est visée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *