Comportements: Respectons les cyclistes en semaine !


L’accidentologie petite ou grande des cyclistes augmente constamment dans les hôpitaux, avec un impact non négligeable sur le cout des accident de travail; Forcément, les cyclistes sont de trop sur les trottoirs, de trop sur les voies de tram et de trop sur la voirie ! 1 trajet sur 10 fait l’objet de récriminations, klaxons des autres usagers, vu la faiblesse des équipements et surtout l’absence quasi-sytématique de continuité. Pourtant, ils ne polluent pas les autres mais subissent en revanche et largement la pollution des autres, au péril de leur santé. Ce ne sont ni des pauvres, ni des bobo-écolo.

Il est grand temps que les pouvoir publics valorise par une campagne nationale de publicité ces gens ( et non ce mode de transport uniquement) qui ne se protègent par derrière des verres de plus en plus teintés, mais maintiennent la possibilité d’une ville plus conviviale. Le vélo ce n’est pas que le dimanche matin quand les rues des villes sont vides, n’est-ce pas monsieur le maire de Montpellier et président de l’agglo, allez un petit effort d’empathie ! Si ce n’est pour les cyclistes, au moins pour la santé publique, vu le degré de pollution de l’air dans l’hyper-centre …

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *