Améliorer l’attractivité des transports en commun


Développer de nouvelles lignes de transports en commun c’est bien, mais il ne faut pas oublier d’optimiser les lignes existantes, pour les rendre plus attractives.

Trois volets principaux à améliorer : – les fiabiliser – adapter les fréquences à la demande, pour éviter une promiscuité qui devient aujourd’hui insupportable aux heures de pointe (pire que du bétail…), favorise l’insécurité (risque de chute sur les rails, pick pockets, attouchements) et encourage les incivilités (peu de personnes laissent spontanément leur place aux personnes « prioritaires », sans que ladite personne n’insiste… et cela ne suffit pas toujours) – faciliter l’accès aux gares, notamment en développant des P+R et des parkings vélo sécurisés inclus dans le prix de l’abonnement de TC. Le besoin est particulièrement marqué en IdF. Et je ne parle pas de la piètre qualité de l’air dans les réseaux sous-terrains (à paris)… ce sera le prochain chantier !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *