Energie hydraulique et état des cours d’eau


Le développement de l’énergie hydraulique et le rétablissement du bon état des cours d’eau (DCE) peuvent être contradictoires, si le premier ignore l’impact sur les milieux aquatiques.

Le potentiel hydraulique est déjà très largement mobilisé en France. Son développement doit être ciblé sur l’optimisation des installations existantes, le cas échéant l’équipement d’ouvrages existants en prenant mieux en compte la montaison et la dévalaison des espèces migratrices eaux salées-eaux douces et les déplacements plus locaux .

Pour le reste, l’arasement des ouvrages sans usages est moins coûteux et plus efficaces pour le rétablissement du bon état des eaux. Développons les énergies renouvelables, mais n’oublions ni les économies d’énergie, ni la politique de l’eau. Un message politique clair et fort est nécessaire en ce sens, pour consolider l’actions des services déconcentrés dans la mise en œuvre des politiques du ministère.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *