La qualité énergetique du bâti ancien


Pour comprendre le comportement énergétique et hygrothermique du bâti ancien, notre association a effectué des études avec le Ministère de l’Environnement en 2007/2009 et 2011/2012.

Une première étude « BATAN » a examiné pendant 18 mois le comportement d’une douzaine de bâtiments de typologies différentes. Elle conclu a une très faible déperdition par les murs. Il convient donc d’isoler les toitures et les huisseries. La seconde étude ATHEBA, explique par fiches ce comportement et la façon de mettre en oeuvre les matériaux isoalnts. L’étude HYGROBA explique le comportement hydrique du bâti ancien et sa perméabilité. Enfin nous avons mis en place ATHEBA-PRO, modules de formation destiné aux entreprises afin de connaître le comportement énergétique du bâti ancien et la façon de mettre en oeuvre les isolations utiles.

En conclusion: le Bati ancien, celui construit avant 1950 ne nécessite pas d’Isolation thermique par l’extérieur (ITE), bien au contraire, car de nombreux constats montrent les dégâts causés par les ITE: champignons, pourrissement des bois, santé des habitants. Si nous sommes conscient que l’ITE est utile pour le bâti d’après guerre, il est contreproductif pour celui d’avant et dénature une architecture importante source de tourisme et de retours économiques. Le Loi doit donc exclure le bâti d’avant 1950 de l’obligation d’ITE.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *