Eolien, non merci !


D’abord , manquons-nous d’électricité dans ce pays ? Notre électricité est-elle cause du réchauffement climatique ? Quelle nécessité avons-nous donc d’implanter des panneaux solaires non écologiques, des éoliennes non écologiques ? Pour répondre à quelles autres nécessités que financières ? Un emplâtre sur une jambe de bois très coûteux pour la collectivité : subventions, et surcoût de notre facture d’électricité. Subventionner l’isolation des maisons serait moins stupide. Ecologiste moi-même, maintenant pourvues de ces engins à 1000 m de ma maison, dans un petit village ou régnait le calme et la paix sociale, voilà que c’est l’enfer. Nous supportons l’agression, des nuits complètes, de leurs fréquences aigües qui vrillent les oreilles et des très basses fréquences qui soulèvent le coeur, donnent nausées, migraines. Aucune distance raisonnable n’a été étudiée par les services de l’Etat prompts à implanter ces machines. 1500 m préconisés par l’Académie de médecine sont très largement insuffisants.

On sacrifie des populations au nom d’une idée. Les éoliennes sont autorisées à dépasser le seuil de 30 dBA du code de la santé publique, sans cette dérogation scélérate, aucune ne pourrait être autorisée à moins de 1500 m. Est-il normal d’être obligée de quitter son lit et d’aller dormir dans sa voiture à 5 ou 6 kms de chez soi car son chez soi, est devenu invivable, invendable. Qui dédommagera les victimes de ces décisions, à la mode, mais irresponsables ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *