Eco prêt à taux zéro


Concernant la relance de l’éco prêt à taux zéro, la principale mesure  visant à transférer la responsabilité de l’éligibilité à ce prêt des  banques vers les entreprises labellisées RGE n’est pas suffisante pour  relancer ce prêt. Il faut obligatoirement l’accompagner d’une  augmentation de l’assiette des logements éligibles.

Ce n’est pas parce qu’un logement a été construit après 1990 qu’il n’est  pas une véritable passoire énergétique . Bien sûr, il faut mettre des garde-fous. Je pense à un outil évident  lorsqu’on parle d’amélioration de la performance énergétique des  logements, le Diagnostique Performance Énergétique (DPE). Par exemple,  tout logement qui aurait un DPE classé à D serait éligible à l’éco prêt  à taux zéro quelle que soit la date d’achèvement du logement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *