Pollution et nuisances sonores


Quid de la multiplication du recours au groupes électrogènes « Pollution, santé et sécurité Les groupes électrogènes produisent du dioxyde de carbone, un gaz asphyxiant, ainsi que du monoxyde de carbone, extrêmement toxique et de plus quasi indétectable.

Même en bon état et placés dans une pièce aérée comme un garage, mais attenante à une partie de logement occupée, ils peuvent être la cause d’intoxications mortelles. Les groupes électrogènes fonctionnant avec un moteur Diesel produisent aussi des particules qui sont nocives pour les voies respiratoires.

Le fonctionnement d’un groupe électrogène peut poser des problèmes sur la qualité de l’eau et de l’air, ainsi que des nuisances sonores, donc dégrader les conditions de vie à son alentour. »

Le recours à ce mode d’alimentation électrique, est totalement ignoré dans le cadre de ce projet pourtant c’est par centaines dans chaque département, ce qui représente pour la France, plusieurs dizaines de millier d’engins de ce type qui démarrent tous les soir à partir de 18 h jusqu’à 22 H 30 derrière des camions de vendeurs ambulants (pizzas en général), générant pollution et nuisances sonores et cela en absence totale de législation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *