Nouveau modèle économique


Dans leur livre « L’être humain et la nature, quelle écologie? » qu’ils sous-titrent en « Manifeste pour un développement humain durable », les auteurs insistent avec justesse sur l’idée que les nouveaux modèles de développement ne peuvent pas faire l’impasse de la question sur le modèle économique actuel responsable tant des injustices sociales que des gâchis et des destructions qu’il engendre pour le seul profit de quelques-uns, une poignée parmi les milliards d’êtres humains que compte notre planète. Dans ces conditions, où de très nombreuses ressources doivent être classées comme des biens communs d’intérêt général, il me semble nécessaire d’inscrire la démarche de transition énergétique dans le cadre d’un service public permettant réellement la participation et la décision de tous, c’est-à-dire pour une fois des citoyens et des salariés. Sans oublier les coopérations nécessaires avec les autres pays, en commençant par nos voisins européens et méditerranéens.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *