Mutaliser les moyens dans les lotissements, les quartiers pavillonnaires


Dans les lotissements et quartiers pavillonnaires, chacun s’achète sa propre tondeuse, son propre taille-haie ; chacun à son propre matériel de bricolage, chacun a sa propre machine à laver, son propre sèche linge, etc.

Bien souvent, chacun de ces équipements est de piètre qualité environnementale (exemple : tondeuse bruyante, polluante, malodorante, …). Dans les petits lotissements/quartiers (moins d’une dizaine d’habitations) on pourrait mutualiser ces équipements, ce qui permettrait également d’en acheter de bien meilleure qualité environnementale (ex : tondeuse électrique performante). Pour cela, il faudrait que les communes encouragent/soutiennent la création d’un petit local ad’hoc et aident les habitants à structurer leur projet (type association, par exemple). Pour les nouveaux lotissements, ce type de local et de fonctionnement devrait être systématiquement prévus.

En plus du bénéfice environnemental (moindre consommation de ressources, meilleure performance des équipements), économique (1 tondeuse pour 8, même très performante, cela coutera toujours moins que 8 tondeuses), le bénéfice social est évident…

Et de surcroît, chacun aurait besoin de moins de surface chez lui pour stocker tout ce matériel !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *