Moteur à explosion allimenté à l’hydrogène


Actuellement, l’hydrogène dans les voitures est prévu uniquement avec la pile à combustible (PAC). C’est du moins ce que tout le monde fait. Est-ce une raison suffisante pour l’accepter ? N’a-t-on pas le droit, le devoir même, de constater que cette solution est une impasse ?

A cause du platine. Ce serait tomber « de lithium en platine ». Le platine, indispensable comme catalyseur dans la PAC, est un métal encore plus précieux que l’or, et dont le prix a quadruplé entre 2002 et 2009. Et si l’on devait équiper toutes les nouvelles voitures d’une PAC, on consommerait 15 fois la production mondiale de platine… impossible. Alors, pourquoi ne pas bénéficier des caractéristiques de l’hydrogène, trois fois plus énergétique que l’essence, pour l’utiliser comme l’essence ou le GPL dans un moteur à explosion ?

C’est ce que fait déjà la BMW série 7 avec des prototypes qui roulent depuis 3 ans. Profitons aussi des améliorations considérables apportées au moteur à explosion ces dernières décennies. Côté rendement, les PAC ont un rendement un peu inférieur à 50%, et le moteur à explosion peut dépasser les 40% … alors ne chipotons pas ! De plus, une solution moteur à hydrogène nous permettrait de nous passer totalement d’hydrocarbures, alors que la PAC aurait un marché forcément limité à cause du platine, ce qui signifie aussi que la grande majorité des véhicules devrait continuer à utiliser des hydrocarbures.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *