La transition énergétique se joue à différents plans


Le monde va dans le mur et je ne vois guère ce qui pourra faire infléchir la course à l’exploitation jusqu’au dernier gramme des énergies fossiles, compte-tenu des collusions monde politique / industries pétrolières, mais tentons tout de même.

Côté transports en commun, encore faut-il donner l’envie de les prendre, lorsqu’on voit ce que les lignes de métros et de RER sont devenues du moins en Île-de-France : des cloaques putrides. La transition énergétique c’est aussi l’éducation à l’environnement : que fait l’Education Nationale dans ce sens ?

La transition énergétique ce n’est pas non plus défigurer le paysage d’éoliennes et saucissonner les fleuves de barrages : ça passe par des structures de production énergétique plus légères, à l’échelle d’un bâtiment, d’un quartier. Ça passe aussi par des innovations technologiques sur les textiles : utilisons l’énergie produite par le corps humain pour de petites applications. Etc, etc. Encore faut-il le vouloir…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *