Changement climatique : la peur des nouvelles idées


Notre idée, simple, est de sensibiliser, de mettre en place des initiatives, complémentaires au PCET, d’économie collaborative, de réduction de CO2, d’énergie par le biais des collectivités locales. Un constat : la peur des nouvelles idées, acteurs, manières de fonctionner sont par elles-mêmes les freins à leurs concrétisations.

Les premiers pas ne sont pas tous parfaits mais sont indispensables pour apprendre à marcher autrement, persévérer ensemble et pour les générations futures Pour clôturer, une citation du Mr Ban Ki-Moon – ONU – Sommet Climat 2014, « Aujourd’hui, nous devons placer la planète sur une nouvelle voie. Les changements climatiques sont la question déterminante de notre époque. Ils définissent notre présent, et notre réaction définira notre avenir. Le Secrétaire général a signalé que les conséquences humaines, environnementales et financières des changements climatiques sont en train de devenir insoutenables. Nous n’avons jamais auparavant affronté un tel défi. Et nous n’avons jamais fait face à une telle situation.

L’opportunité qui se présente, c’est celle d’un avenir à faible émission de carbone, et un monde résistant aux chocs climatiques nous donnera les chances d’un meilleur avenir. Ce serait un monde et un avenir plus propres, plus sains, et plus justes pour nous tous. Le Secrétaire général a ensuite indiqué qu’un seul facteur fait obstacle à cette perspective, et ce facteur c’est « nous », les humains. »

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *