Le marché du photovoltaïque en récession inquiète la Chine


Alors que le secteur de l’éolien explose en Chine, du côté de l’énergie photovoltaïque, la situation est plus préoccupante pour les industriels. 

Selon les chiffres publiés par la première entreprise de distribution d’électricité en Chine, State Grid, l’éolien chinois cartonne. Il a enregistré un taux de croissance annuel de 87 % au cours des six dernières années. Une hausse consécutive d’une série de mesures destinées à contrôler et ajuster l’utilisation de l’énergie.

Mais pour le producteur des deux tiers de l’électricité photovoltaïque mondiale, l’heure est à l’inquiétude. Les industriels chinois du secteur « font face à la baisse constante des marges et des exportations, un manque de capitaux, du protectionnisme et un environnement externe qui continue de se détériorer », a constaté Chen Huiqing, le directeur adjoint en charge du solaire à la Chambre de commerce chinoise lors du Salon international de l’énergie solaire et photovoltaïque à Canton, rapporte le New York Times.

Le coup de semonce est arrivé avec l’annonce des résultats de Trina Solar, l’un des plus gros fabricants de panneaux solaires photovoltaïques chinois : 92 million de dollars de pertes au deuxième trimestre 2012. La guerre des prix dans cette industrie a érodé les chiffres d’affaires des leaders du secteur même si en termes de volumes, même si la filière continue de produire toujours plus. De surcroît, la valeur des exportations chinoises de panneaux solaires a perdu 30 % au premier semestre 2012 comparé à la même période l’année dernière.

Les faillites de fabricants s’enchaînent, aux Etats-Unis et encore récemment en Allemagne. Une pression économique mais surtout politique pour la Chine, dont le gouvernement a fait de l’expansion industrielle des énergies renouvelables une des priorités nationales.

Source : L’Usine Nouvelle

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *